Rencontre avec Alain, directeur de projet chez Jalios

AlainDans ce billet, nous partons à la rencontre d’Alain, un Jaliossien qui fête cette année ses 5 ans chez Jalios, et surtout son nouveau poste de directeur de projet ! Au-delà de cette belle évolution de carrière, nous allons découvrir les challenges qui attendent Alain, son quotidien et un peu de sa vie dans le département des Services Professionnels. 




Tout d’abord Alain, félicitations ! Quelles sont tes nouvelles responsabilités en tant que directeur de projet ?

En tant que directeur de projet, je me place comme un chef d’orchestre entre l’ingénieur d’affaires, le support, la R&D, etc. avec pour objectif que les missions réalisées par nos consultants se passent sans accroc, et donnent entière satisfaction à nos clients.

Mon rôle est de prendre contact avec nos clients ou prospects, qualifier et analyser leurs besoins, choisir les profils de consultant adaptés, décrire, chiffrer et planifier les missions ainsi que les livrables. Le catalogue de services des Services Professionnels Jalios sur lequel je m’appuie comporte près de 40 offres : développement spécifique, formation, certification, audit, accompagnement classique des clients Cloud ou on-premise, aide à l’installation d’un module, ou à la mise en place d’un service optionnel sur JCloud, etc.

Ces échanges avec nos clients m’ont permis de participer également à l’élaboration de nouvelles offres de service, comme par exemple la prestation de reprise documentaire.

Mon plus gros challenge est d’anticiper au maximum les éventuelles difficultés, de bout en bout, c’est-à-dire à partir du moment où j’initie la demande entrante jusqu’à la facturation. Il faut pouvoir imaginer les analyses ou ateliers à faire, les montées de versions éventuelles, mais aussi prévoir la logistique tels que les déplacements ou des interventions à distance. C’est là que joue l’expérience et aussi l’effort de capitalisation avec notre Knowlegde Base (base de connaissance).

Je dois me mettre à la place du consultant et lui donner le contexte et toutes les informations sur une prestation : intervention sur site client, à distance, version du socle applicatif, etc. Mon objectif est de faire en sorte que le consultant n’ait pas à reposer ces questions au client, et qu’il ait tous les éléments pour mener à bien sa mission.

Le quotidien chez les consultants au Service Professionnel, ce sont les missions clients, avec parfois des déplacements, des coups de bourre, etc. ? Comment faites-vous ?

Tout à fait. C’est la variété des prestations mais aussi des tailles de missions (de 1 à 200 jours !) qui nous oblige à s’adapter en permanence. Et c’est d’autant plus compliqué lorsqu’il faut répondre à des demandes urgentes. On attend de nous une forte réactivité, mais nous ne sommes pas une ESN, le métier de Jalios est éditeur logiciel.

En ce moment, je suis sur une quinzaine de missions et j’en ai déjà 5 nouvelles à réceptionner. Nous utilisons le module Jalios JTask en interne pour en faire le suivi macro, et un outil CRM du marché pour les feuilles de temps et la facturation.

Un sujet de préoccupation qui revient souvent au kick-off du département, c’est celui des déplacements pour les consultants. On en fait régulièrement, mais ça fait partie du job, avec des clients partout en France et dans le monde : Allemagne, Suisse, Afrique, etc. On prend en compte les contraintes des uns et des autres, notamment par rapport aux obligations familiales. Et dans tous les cas, le consultant donne son accord pour valider le déplacement. Des heures de récupération sont attribuées, surtout s’il faut travailler en horaires décalées. Cependant, ça donne parfois de beaux voyages : Tahiti, Guyane, etc. !

Dans tous les cas, et en attendant que quelqu’un invente la machine à téléportation, il faut que les directeurs de projet se parlent aussi. Il faut regarder tout le contexte des consultants et notamment voir ce qu’ils font la veille des missions à planifier !

Côté ambiance, les consultants sont une équipe solidaire car quand il y a des difficultés, c’est pour tout le monde. Ça se traduit dès l’embauche par un recrutement validé par toute l’équipe. On ne cherche pas que les compétences techniques, c’est aussi beaucoup la personne : elle doit penser collectif avec tous les collaborateurs chez Jalios. Il est important de comprendre les attentes interservices.

Billet Alain 3

 

Les missions des consultants sont parfois très proches de celles des partenaires intégrateurs de Jalios ( Intégrateurs et conseil). Comment travaillez-vous avec les partenaires ?

Jalios a depuis toujours travaillé avec des partenaires. Et même si sur certaines missions, il n’y a pas vraiment de différence, nous ne sommes jamais en concurrence. Au contraire, nous collaborons.

Souvent en amont, nous présentons des partenaires à nos clients, qui choisiront un intégrateur pour les accompagner en fonction de la connaissance de l’environnement technique ou la connaissance métier.

Parfois nous sous-traitons également à des partenaires, et pour le client, nous veillons à ce que la qualité de service soit la même, car l’engagement reste un engagement Jalios.

 

Les partenaires prennent également des prestations chez Jalios ou ils conseillent parfois à leurs clients de faire appel à nous, notamment dès qu’il s’agit de sujets pointus qui touchent assez fort au cœur du produit et ses règles de gestion. Les consultants Jalios sont alors vraiment dans un rôle d’expertise et sont là pour rassurer les clients.

Peux-tu nous raconter un des projets dont tu es particulièrement fier ?

Ma plus belle réalisation est sans doute le projet pour la Caisse des Dépôts et Consignations. C’est un des premiers projets avec un gros budget que j’ai entièrement piloté. Et j’en suis particulièrement fier car nous avons respecté les budgets annoncés.

Il y avait pourtant du challenge avec 3 changements de charte graphique à intégrer en moins de 6 mois, que nous avons pu absorber grâce à de bonnes pratiques de développement, avec mon collègue Alex Wafo en référent technique sur ce projet. C’est un projet qui a gagné en visibilité et qui a reçu une très bonne adhésion au niveau des communautés.

La mission présentait aussi un périmètre très complet d’intégration métier. J’ai beaucoup apprécié l’approche agile avec la gestion des priorités, les sprints, la description des user stories, leur affinement, etc. J’ai eu l’occasion d’interagir directement avec les métiers, qui sont venus participer à des ateliers dans nos locaux chez Jalios. J’ai senti que nous étions écoutés en tant qu’experts produit et nous avons réussi à répondre aux besoins des utilisateurs sans dénaturer le produit.

 

En effet, le retour d'expérience du chef de projet au DWS19 dernier est un beau témoignage de réussite projet ! On peut aussi évoquer la course de 16 km Paris-Versailles, à laquelle tu as participée avec 5 autre Jaliossiens. Là encore une belle réussite ! 

 

Billet alain 4

 

Encore une fois, bravo pour toutes ces réussites Alain. Merci pour ton temps et bonne continuation !

 

Si la lecture de ce que fait Alain vous inspire et vous donne envie de rejoindre son équipe, sachez que des postes sont ouverts !

Rejoignez-nous

Découvrez notre newsletter

Recevez l'actualité de Jalios : tendances, ressources et évènements

 

Je m'inscris