Rencontre avec Alexis, ingénieur R&D chez Jalios

Aujourd'hui, nous allons à la rencontre d'Alexis, ingénieur R&D chez Jalios. Il répond à nos questions et nous ouvre les coulisses de la R&D. 

Image 1    

Alexis, ingénieur R&D chez Jalios

Hoang-Anh Phan : Quand as-tu rejoint l'aventure Jalios et qu'est-ce qui t'a attiré dans la boîte ?

Alexis Fiers : J’ai commencé à Jalios il y a 2 ans, après 5 ans d’expérience en ESN, aka SSII à l’époque. J’y avais fait plusieurs missions en tant que consultant, ce qui a été très formateur. Mais j’ai eu envie de me poser et de m’investir dans un produit plus long terme chez un éditeur logiciel, plutôt que de faire des missions de services chez divers clients.

Ce qui m’a attiré chez Jalios, c’est tout d’abord un bon feeling pendant l’entretien. Après j’apprécie énormément l’ambiance relax et le fait qu’en tant que développeur, on a beaucoup d’indépendance et d’autonomie.

H-A. P : Comment est organisée l'équipe de R&D ?

A. F : En général un développeur est responsable du développement d’un module et il en garde ensuite la maintenance. Quand on se partage les modules, on prend bien sûr en compte le domaine d’expertise de chacun, mais aussi les priorités et les centres d’intérêts des uns et des autres. L’avantage de permettre à chacun de travailler sur un module dans sa globalité, c’est que tous les développeurs sont amenés à faire du full stack, c’est-à-dire à la fois des développements front-end et back-end. Ça va avec la philosophie de la boîte d’encourager l’autonomie. D’autre part, ça encourage un très bon niveau d’entraide.

On travaille en étroite collaboration avec l’équipe de QA bien entendu, et surtout comme tout le monde utilise le produit en interne, on est aussi amené à échanger très régulièrement avec les autres services : commercial, marketing, avant-vente, services professionnels et support. Ça rend la boite encore plus « humaine ». Le directeur de la R&D, c’est Olivier Dedieu, l’un des fondateurs de la boîte. C’est bien car la technique est importante pour la boîte, et ça fait que la « direction » est très accessible.

 

Image 3

En conf call avec le support video du WebChat


H-A. P : Quels sont les sujets sur lesquels tu as travaillés qui t'enthousiasment le plus ?

A. F : J’ai surtout travaillé sur 2 modules, à savoir le WebChat et JTask. Ce qu’il y a de bien chez Jalios, c’est qu’on utilise ce qu’on développe au quotidien pour travailler ensemble. On est très proche des utilisateurs puisque nous sommes nous-mêmes utilisateurs. C’est particulièrement intéressant et motivant pour moi de voir l’impact de JTask, comment le module permet d’organiser les projets et de « get things done » (cf. témoignage de Jasmine).

Quant au module WebChat, j’ai démarré à Jalios dessus et c’était techniquement un terrain à défricher et ça m’a bien motivé. C’est sympa de savoir qu’on fait confiance aux développeurs, même nouvelles recrues, pour explorer de nouveaux sujets. Au début, j’ai donc expérimenté avec le protocole XMPP, le serveur OpenFire. La solution technique devait aussi permettre la commercialisation SAAS de Jalios. Et puis, il faut aussi assurer la montée en charge, on a des clients avec des milliers d’utilisateurs. Récemment j’ai fait une upgrade du module WebChat en 2.0 qui permet justement de gérer beaucoup mieux le nombre de fenêtres de chat ouvertes dans un navigateur.

Image 2

Alexis a développé les modules JTask et WebChat

 

H-A. P : Parle-nous un peu plus du module WebChat : de quoi s’agit-il et quel usage est-ce que tu en fais ?

A. F : Le WebChat est une solution de messagerie instantanée intégrée au portail web de la Digital Workplace Jalios. Tout le monde dans la boîte l’utilise toute la journée que ce soit en 1-à-1 ou à plusieurs dans les salles de conversations en ligne (chatroom). A la R&D, avant on utilisait d’autres solutions, mais ce n’était pas pratique car on devait communiquer nos comptes personnels, ce n’était pas une solution entreprise. Depuis qu’on a les salles de conversation dans le WebChat de Jalios, on a notamment une salle dédiée R&D qui nous permet de communiquer sur notre intégration continue Jenkins. On est quasi sûr de toujours trouver l’un de nous dans la salle pour régler les problèmes de build quand il y en a.

Ça sert beaucoup pour se synchroniser rapidement, caler une réunion par exemple. Même quand je veux parler à Kevin qui est dans le bureau d’à côté, c’est parfois plus pratique de lui envoyer un message par WebChat. C’est moins intrusif, il voit mon message, et décide quand il répond. Si c’est urgent pour moi, ou si les échanges deviennent trop compliqués par message, alors on se déplace ou si on est à distance, on s’appelle avec ou sans vidéo directement dans le WebChat.


H-A. P : Merci beaucoup Alexis pour tes réponses. J’ai l’impression qu’on n’a fait qu’effleurer les possibilités et les usages du WebChat. Ça donne envie d’en savoir plus ! Est-ce que tu serais d’accord pour nous faire une petite démo pour le prochain billet de blog ?

 

Icone-webinar-80x80

Profitez d'une démonstration
Découvrez les bénéfices de la solution

M'enregistrer

Icone-essai-gratuit-80x80

Tester notre offre SaaS gratuitement
pendant 30 jours !

Tester

Icone-livre-blanc-80x80

Découvrez la richesse
fonctionnelle de l'offre Jalios

Télécharger